mardi 13 septembre 2022

FACE A L'HORREUR : LE REFLEXE DU REFUGE

Dans un brouhaha médiatique incandescent l'humanité s'enfonce dans la cupidité et la perfidie....avec son cortège abominable de dommages co latéraux

le réflexe d'organiser son propre refuge salvateur m'a longtemps hanté....mais il a  porté ses fruits : il est là et bien là :

LE PARADIS....notre paradis.

Cependant nos yeux et notre esprit se portent souvent au delà des limites vertes de l'étang et du bleu innocent du ciel.

Nous ne pouvons ignorer :

Tout la bas, tout autour, une lutte acharnée et inégale s'engage entre les petits hommes hargneux, irresponsables et inconscients et le temps qui passe inexorablement : ce sont les saisons et la nature qui auront le dernier mot sur le consumérisme et la mondialisation du vice qu'il représente.....à SUIVRE






















mercredi 6 juillet 2022

MA PETITE COLLECTION DE TUB CITROEN.....en miniature


Il y a un J.R.D. en tôle menthe à l'eau échelle 1/12 environ année 50....
puis des DAN TOYS publicitaires (x 6 modèles édités chacun à 250 exemplaires)....
gros plan sur le "ESSO"
+ 2 CURRUS DAN TOYS (le frigidaire et le Philips)
 + 4 Dinky Toys d'origine années 50
et enfin quelques jouets de reproduction très récents






























 

mercredi 25 mai 2022

MES PUISSANTES MOTOS de 1972 à 2011

J'ai toujours eu la passion des 2 roues hyper sauvages ! : en 1972, à  tout juste 20 ans, j'enfourchais une emblématique 500 KAWASAKI toute neuve pour partir sur la route des vacances, hum ! j'en garde encore des cicatrices

Je les ai toutes revendues il y a moins de 10 ans....mais il ne me reste de précieux souvenirs déjantés....quelques photos qui stigmatisent une vie passée "sans cesse dans les tours", "la poignée dans le coin", "jeune et terriblement insouciant". 

inconscient ? oui, en 1972, la sauvage 500 KAWA affichait 60 CV et pouvait fleurter avec les 200 km/h....en 1984 le moteur de la 500 YAM RDLC était encore plus puissant : il donnait 87 CV et entraînait le bolide à plus de 220 km/h.








 

mercredi 18 mai 2022

Le PARADIS retrouvé de la MAISON PERDUE

Quelque part dans la voie lactée,

Le repos mérité

est là,

tapi derrière les herbes folles

à la porte de la maison

avions nous peur de lui ?

pourquoi ?

"parce qu'il ne semble jamais être là quand il faut"

"L'esprit torturé de l'homme cherche souvent et désespérément le bonheur là ou il n'est pas...

et ignore là ou il est"

le 18 mai 2022, comme chaque jour ... il inondait le ciel :

quel coquin !

 je l'ai taquiné...les yeux dans les yeux...

Quelle jolie matinée

https://www.youtube.com/watch?v=jQ5gbpSrQ0A