jeudi 5 décembre 2019

L'OPINION PUBLIQUE ET LA CHASSE :



EXTRAIT :
"Chasse
  • 91% des Français sont favorables à une réforme de l’organisation et de la réglementation sur la chasse pour les adapter à la société actuelle, selon un sondage IFOP de 2016 (source : ASPAS & One Voice).
  • 81% ne sont pas favorables à la chasse, selon un sondage IPSOS de 2018 (source : One Voice).
  • 69% rejettent massivement la chasse, selon un sondage IFOP de 2019 (source : 30 Millions d'Amis).

MYTHE DU « VOTE CHASSEUR »

  • 91% des Français déclarent que les propositions en faveur de la chasse ne les inciteraient pas à voter pour un candidat, y compris dans les communes rurales. Ils sont même 42% à déclarer que les propositions en faveur de la chasse les dissuaderaient de voter pour un candidat, selon un sondage IFOP de 2019 (source : Collectif AnimalPolitique).
  • Réouverture des chasses présidentielles, autorisation des silencieux, division par deux du prix du permis de chasse national… 81% des Français désapprouvent ces mesures d’Emmanuel Macron en faveur de la chasse, selon un sondage IFOP de 2019 (source : Collectif AnimalPolitique).

PÉRIODES ET JOURS SANS CHASSE

  • 82% des Français réclament l’interdiction de la chasse et du piégeage non seulement le dimanche, mais un deuxième jour par semaine, et l’intégralité des vacances scolaires, selon un sondage IPSOS de 2018 (source : One Voice).
  • 84% souhaitent à minima que le dimanche devienne un jour non chassé, selon un sondage IFOP de 2019 (source : 30 Millions d'Amis). Soit 2 points de plus qu'en 2017 (source : Fondation Brigitte Bardot), 5 points de plus qu'en 2016 (source : Collectif Dimanche sans chasse) et 30 points de plus qu'en 2009 (source : ASPAS).
  • 91% souhaitent que les animaux soient protégés de la chasse en période de reproduction, selon un sondage IPSOS de 2018 (source : One Voice).
  • 79% sont favorables à la réduction de la période chasse en France selon un sondage IFOP de 2017 (source : Fondation Brigitte Bardot).

CHASSE À COURRE

  • 84% des Français sont contre la chasse à courre, selon un sondage IFOP de 2017 (source : Fondation Brigitte Bardot).
  • 75% se prononcent pour l’interdiction de la chasse à courre, selon un sondage IFOP de 2019 (source : 30 Millions d'Amis).
  • 85% considèrent que c’est une pratique cruelle et 76% pensent qu’il s’agit d’une pratique d’un autre âge, selon un sondage IPSOS de 2010 (source : One Voice).
MACRON, SCHRAEN, COSTE, et le lobby de la chasse en général devraient prendre conscience que ces sondages coûteront des voix à tout candidat qui ne respectera pas les souhait du BON PEUPLE aux élections à venir.

Continuons à dénoncer chaque accident, chaque incident, chaque procès impliquant négativement le lobby de la chasse, et ce, contre la volonté du PEUPLE.

lundi 2 décembre 2019

SCHUTT ! c'est secret
Au fil des saison
la beauté se passionnait
pour la sagesse
sans modération
crescendo....
non troppo...
schutt....
le soleil
se baignait
dans l'eau
au grand galop
Et puis un jour :
"je veux me marier"
lui dit elle.....
Et ils le firent
















































vendredi 29 novembre 2019

CERTAINS CHASSEURS SONT DEVENU COMPLETEMENT FOUS ! DANS LES ARDENNES : UN TRISTE RECORD : 158 sangliers abattu en quelques heures dans une parcelle de 30 hectares (NDLR équivalent d'un terrain de 500m x 600m), 300 coup de fusils tirés par 84 chasseurs et un seul chasseur qui est conscient et qui dénonce :
IL DENONCE LA BOUCHERIE, les bêtes bléssées non retrouvées sans oublier les balles perdues qui, heureusement n'ont tué personne....A MEDITER
EXTRAIT :
6Medias, publié le vendredi 29 novembre 2019 à 17h49

"Mercredi 27 novembre, 84 chasseurs se sont lancés dans une partie de chasse à l'ampleur rare dans les Ardennes. Tous membres de l'Amicale de la chasse de chêne pâté, ils sont allés à la battue aux sangliers pour un résultat qui laisse pantois :
158 bêtes tuées en une seule matinée, sur une parcelle de 30 hectares louée à l'Office national des forêts, rapporte L'Union.
La nouvelle a fait le tour de La Croix-au-Bois (Ardennes), où cette partie de chasse singulière a eu lieu, et durant laquelle 300 coups de carabines ont été tirés, et le malaise s'est installé parmi les participants. L'un d'entre eu a pris la parole dans les colonnes du quotidien local afin de dénoncer
"un véritable carnage". "Il n'y a plus aucun respect de l'animal, ça ne doit plus se reproduire", regrette-t-il.
Cet "amoureux de la chasse" assure également qu'"en terme de sécurité, c'était limite". "Si je prends la parole, c'est pour que cela ne se reproduise plus", explique-t-il. La presse locale a indiqué que ni la mairie ni la gendarmerie n'étaient au courant de la battue organisée par l'amicale.
Le chasseur-témoin a rappelé que l'épisode a eu lieu "juste à côté de Grandpré, où a eu lieu le dernier accident de chasse qui a coûté la vie à un chasseur".
VOILA, il y a déja eu 8 morts depuis l'ouverture...et il y a encore 3 mois de chasse avant la fin de la saison, cela augure bien que le pire peut encore venir
À propos de ce site web
ACTU.ORANGE.FR
Le quotidien L'Union rapporte qu'une vaste battue aux sangliers, qui a débouché sur la mort de 158 bêtes, a suscité l'émotion chez certains chasseurs. L'un d'entre eux parlant de "véritable carnage". L'un des chasseurs présents parle d'un "carnage". Mercredi 27 novembre, 84 chasseurs se sont ...

Nous espérions qu'un jour,
le paradis frappe à notre porte....
toc, toc, toc...
"qui est là ?"
.....et l'univers nous a donné bien plus